Passeport Pour Une Naissance

“ Cependant je veux pendant toute ma vie enlever des grains de sable dans l’espoir que le rocher un jour ou l’autre bougera “ Dieter Baumgart

 

 

 ! 

Connaître l'association -

retour accueil








 

 

1 - Pourquoi ? - Aider sans assister -

2 - Où ? - En Afrique francophone -

3 - Avec quoi ? - Bénévolement -………6

4 - Qui ? - Des professionnels qualifiés -

 


Association intitulée “Passeport pour Une Naissance”.
Soumise aux dispositions de la loi du 01 juillet 1901.
Créée en France à Paris le 15 janvier 1997.
Parue au JO. du 12 février 1997.
Qualifiée d’intérêt général le 17 novembre 1997.



1 - Pourquoi ? - Aider sans assister -
• “ Passeport pour Une Naissance ” est une association à but non lucratif d’échanges culturels et de partage du savoir-faire inter-professionnel. Médical essentiellement..
• Elle s’intéresse aux plus petits, aux mères et aux enfants de préférence.


2 - Où ? - En Afrique francophone -
• Elle apporte son aide dans les domaines sanitaires et éducatifs dans les pays médicalement démunis. Comment ? en exerçant son métier
• Apporter sur place une aide, d’abord dans le domaine de la périnatalité, aux populations médicalement démunies.
• La démarche originale de PPUN tient au respect permanent des traditions et coutumes locales.
• Chaque participant se glisse au sein de structures existantes en entretenant des relations amicales avec le personnel en poste.
• Il lui apporte une aide en personnel qualifié; il peut pallier un manque ou une absence de professionnel de la santé.
• Il travaille selon les habitudes locales en s’y adaptant et n’impose jamais de règle européenne.
• En cas de réorganisation ou amélioration d’un service, l’association n’agira qu’après la demande de l’autorité médicale concernée et avec son accord.


3 - Avec quoi ? - Bénévolement -
Participation personnelle, dons, cotisations
• En recherche : subventions, mécénats
• Les sociétaires sont tous bénévoles et participent financièrement à leur action
• En 2017, la participation est toujours de 550 euro; cette participation donne droit à un reçu fiscal, permettant une économie d'impôts qui peut atteindre 349 euro.
(les dons sont déductibles à la hauteur de 66% dans la limite de 20% de vos revenus imposables)

en savoir plus


4 - Qui ? - Des professionnels qualifiés -
• L’association a été fondée par des sages-femmes et des médecins pour des membres de profession médicale ou para-médicale ; elle agit avant tout dans les domaines de la périnatalité.
D’autres professions peuvent être représentées.
Ils sont tous très qualifiés. Recrutés selon leur compétence en fonction des besoins et des demandes locales.

 !  Article 3 des statuts de PPUN

“Passeport pour une Naissance” est une association à but non lucratif d’échanges culturels et de partage du savoir-faire inter-professionnel.
• Elle apporte son aide aux domaines sanitaires et éducatifs en Afrique francophone de préférence.
• L’association est fondée par des Sages-Femmes et des Médecins pour des membres de professions médicales ou para-médicales; elle a pour but de développer les échanges inter-professionnels dans les différents pays où elle interviendra.
D’autres professions peuvent être représentées activement à partir du moment où leur présence est nécessaire.
• Elle rassemble des membres dévoués et compétents dans le souci d’un service bénévole et anonyme.
L’association s’engage à aider au mieux chacun de ses membres en mission à sa réalisation.
• Chaque membre s’engage au respect du secret professionnel et n’accepte en aucune façon de cautionner toute atteinte à la Personne Humaine sans distinction de race, religion, politique, ou philosophique.
L’association déclare son indépendance politique, idéologique et confessionnelle tant vis à vis des hommes ou partis politiques français que de ceux des pays où elle intervient ou interviendra.
• L’association n’intervient pas dans les missions d’urgence ou de grandes catastrophes naturelles.
• Chaque membre accepte d’assumer personnellement la responsabilité et les risques liés à cet engagement et ne demande pour lui-même ou ses ayants droits aucune indemnité à l’association en cas de préjudice personnel.